Les projets à court et moyen terme du conseil municipal

Etude Cadre de vie

  • ennevelin demain
    cadre de vie

    Etude cadre de vie

    Ennevelin demain ? Quels futurs possibles ? 

Fin du carousel

Etude cadre de vie

En 2021, le conseil municipal s'est donné la mission de mener, avec l'aide d'un groupement de professionnels compétents, une étude cadre de vie.

La population sera associée à cette réflexion et partie prenante car les bases du projet font aussi appel à un changement des comportements de l’intérêt individuel dans un but collectif. Il est prévu d’intégrer des réunions publiques quand les bases du dossier auront été déterminées pour recueillir les avis des ennevelinois et les sujets sur lesquels ils peuvent s’impliquer.

En s’appuyant sur cette étude globale de notre vision d’Ennevelin pour demain, nous pourrons bâtir une réflexion sur la projection urbanistique ,environnementale et sociétale de notre village. Nous pourront ainsi établir un phasage des chantiers à court ,moyen et long terme mais qui sera en adéquation avec la finalité du projet.

L'un des points centraux de cette étude sera de décider du devenir du bâtiment de l'ancienne école maternelle, au centre de la Place Jean Moulin, et de repenser entièrement les places de la mairie et de l'église et leurs liaisons.


Rénovation des toitures de l'école primaire et de la salle des fêtes

A l'été 2021, la commune mènera un chantier de rénovation des toitures de l'école primaire et de la salle des fêtes. Une consultation est en cours, et l'attribution du marché devrait se faire en février 2021. Ces travaux permettront de remplacer l'ensemble des couvertures, qui sont en grande partie dégradées, ainsi qu'une partie des charpentes. La municipalité a pris de parti, pour redonner un accent de modernité à son patrimoine, de remplacer les anciennes tuiles rouges par des tuiles noires. Les projections de l'architectes que nous vous présentons ci-dessous nous ont convaincus. Ces travaux ont d'ores et déjà reçu des accords de subvention d'Etat : la rénovation de la toiture de la salle des fêtes est subventionnée à hauteur de 22 461,21 € au titre de la Dotation d'Equipement des Territoires (DETR) et celle de la toiture de l'école primaire est subventionnée à hauteur de 56 809,00 € au titre de la Dotation de Soutien à l'Investissement Local (DSIL).


Aménagement de l'ancienne médiathèque pour la garderie et déménagement de la salle des enseignants

L’espace libéré par la médiathèque au sein de l’école permettra à la garderie périscolaire d’être totalement intégrée au sein de l’école, facilitant et sécurisant les déplacements, et permettant aux enfants de profiter de la vaste cour de récréation et de son préau.

L’intégration de la garderie dans l’ancienne médiathèque nécessite des réaménagements plus profonds, notamment le déplacement de la salle des enseignants. Celle-ci sera par conséquent déplacée au sein de l’ancienne salle des Poussins, salle qui jusqu’en juin dernier accueillait le relai petite enfance, qui depuis septembre 2020 utilise les nouveaux locaux de la Marque Page. Cette salle a l’avantage d’être déjà dans l’enceinte du groupe scolaire ; il est donc nécessaire de recréer des accès à cette salle depuis la cour de récréation, et de la réaménager pour la mettre en conformité des besoins d’une salle d’enseignants (raccordement au réseau informatique de l’école, création d’une zone de réunion, création d’une kitchenette pour les enseignants qui déjeunent sur place, aménagement d’un espace de travail, …).

Les principaux objectifs des travaux sont :

  • d’obtenir un espace suffisant et adapté pour accueillir l’ensemble des enfants, de maternelle et d’élémentaire, dans la nouvelle garderie périscolaire ;
  • de créer un nouveau sanitaire adapté aux tous petits (qui n’existait pas dans l’ancienne médiathèque) ;
  • de conserver un espace de stockage ;
  • de recréer un local d’entretien, le local actuel devant être remanié pour l’agrandissement de la pièce d’activités ;
  • de sécuriser la mezzanine qui accueillera notamment les activités des élémentaires, et son accès par escalier ;
  • d’améliorer le confort acoustique de l’espace, par la mise en place de baffles acoustiques ;
  • de recréer une décoration adaptée à un espace ludique pour les enfants ;
  • de créer une salle adaptée aux besoins des enseignants, sur leur temps de travail comme sur leur temps de pause, et d’en faire un espace à la fois agréable et fonctionnel.

Le projet de renaturation de la Marque

Face à la pression anthropique (actions exercées par l’Homme) sur le milieu naturel, l’équilibre écologique et hydromorphologique de la vallée de la Marque a été fortement perturbé ces dernières décennies.

C’est la raison pour laquelle, ce projet de « renaturation » de la Marque sur notre commune  initié lors du mandat précédent sera effectué au nom de la communauté de Commune Pévèle Carembault dont l’une de ses compétences est la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (compétence GEMAPI).

Ce projet a pour vocation d’aménager 1500 mètre linéaire du cours d’eau de la Marque et du courant du Pont Thibaut ayant pour objectifs :

  • D’améliorer la qualité des différents habitats (écosystèmes).
  • De protéger les berges et d’assurer la franchissabilité piscicole.
  • De permettre un bon fonctionnement des zones humides par la suppression de certains merlons qui se traduira par une augmentation de la capacité d’expansion naturelle.
  • D’assurer une continuité écologique et une plus grande biodiversité sur le territoire de notre commune.
  • De créer plusieurs cheminements piétonniers le long de la Marque, à vocation touristique.

4 sites sur notre territoire sont concernés par ce projet.

  • Le site du Bois de la Cense des Raines.
  • La ferme d’Aigremont.
  • Le zéqueil.
  • Le site du bas de la Bosse (Marais de la rue Jules Ferry en rive gauche de la Marque).

Les travaux préparatoires de débroussaillage, de reprofilage des berges et des fossés ainsi que les coupes d’arbres sélectives destinés à restaurer un milieu naturel de qualité sur ces différents sites donneront pendant quelques temps un paysage très différent de l’actuel.

Il ne faudra donc pas s’y émouvoir !!! nul doute que la nature reprendra très vite sa place.

L’étude complète a été réalisée par le bureau d’étude CARICAIE. L’estimation des  travaux d’une durée d’environ 3 mois, est  de 524 000 Euros HT, entièrement financé par la Communauté de Commune Pévèle Carembault.

Ces travaux devraient commencer courant 2021.